Accueil » Entreprise » Quelles sont les différences entre une sableuse et aerogommeuse ?

Quelles sont les différences entre une sableuse et aerogommeuse ?

sableuse

Dernière mise à jour de l’article le 9 novembre 2021

Une sableuse ainsi qu’une aerogommeuse sont les deux appareils les plus utilisés dans le décapage des surfaces. Si ces deux appareils font pratiquement le même travail, ils ne sont pas pour autant pareils.

Quels peuvent donc être ces points qui les différencient tant alors qu’ils permettent d’aboutir aux mêmes résultats ?

Les points de différence entre une sableuse et une aerogommeuse

Les caractéristiques qui diffèrent une sableuse et une aerogommeuse sont nombreuses. Mais nous parlerons des points essentiels tels que :

L’ancienneté des appareils

Le premier point de différence entre une sableuse et une aérogommeuse à énoncer, est l’ancienneté de la sableuse. En effet, la sableuse est l’appareil de décapage de surface la plus ancienne parmi ces deux dispositifs. L’aérogommeuse est celle qui a été produite récemment avec des améliorations et beaucoup d’autres choses.

Le mode de fonctionnement des appareils

Si la sableuse et l’aérogommeuse offrent des résultats satisfaisants, elles ne fonctionnement cependant pas de la même manière. Lorsqu’on étudie par exemple le mode de fonctionnement d’une sableuse, on se rend compte que pour faire fonctionner cette dernière, il faut du sable de silice ou du corindon.

aérogommeuse en action

De plus, la sableuse dispose d’un pistolet fait en céramique, et c’est par lui que le sable de silice ou le corindon est libéré afin de décaper ou de nettoyer la surface concernée. Sur le marché, il existe trois formes de sableuse. Il s’agit de :

  • la sableuse à dépression
  • la sableuse à pression
  • la cabine à sablage
A lire aussi  Comment le sociogramme peut gérer les conflits d'organisation ?

Alors que le fonctionnement de l’aérogommeuse est tout autre. En effet, cet appareil fonctionne en projetant sur la surface à décaper ou nettoyer, un abrasif (biodégradable, végétal, et etc.) grâce à de l’air comprimé. De plus, en fonction du type d’aérogommeuse choisi, ce mode de fonctionnement peut connaitre quelques variations. Pour informations, il existe deux types d’aérogommeuse :

  • l’aérogommeuse professionnelle
  • l’aérogommeuse de bricolage

Les surfaces d’intervention

Un autre point qui différencie vraiment une sableuse et une aérogommeuse est la surface sur laquelle elles sont utilisées. La sableuse est par exemple beaucoup plus utilisée sur les surfaces épaisses surtout les surfaces industrielles ainsi que dans le BTP, c’est-à-dire sur les bâtiments (les façades, et autres).

Par contre, l’aérogommeuse est beaucoup plus utilisée sur les surfaces plus délicates, voir sensibles. En raison de la finesse de l’aérogommeuse, elle est beaucoup plus utilisée pour nettoyer ou décaper les meubles (surtout lorsqu’ils ont une très grande valeur), les monuments, ainsi que certaines pièces et certaines carrosseries d’auto. Pour ne pas abîmer ces surfaces, l’aérogommeuse est l’appareil de choix.

Il faut également noter que l’aérogommeuse est un dispositif qui permet de nettoyer des surfaces difficilement accessibles.

L’impact environnemental des appareils

A la différence de la sableuse qui par son fonctionnement crée assez de poussière au cours de son utilisation, l’aérogommeuse n’utilisant pas les mêmes matériaux de base ne produit pas de poussière.

L’environnement n’est donc pas pollué au cours de l’utilisation de l’aérogommeuse contrairement à la sableuse. Pour cause, l’aérogommeuse n’utilise que des abrasifs biodégradables, et même de nature végétale parfois. En d’autres termes, l’aérogommeuse est un dispositif écologique alors que la sableuse ne l’est pas.

A lire aussi  Comment créer une société à Dubaï ?

L’un des abrasifs utilisé pour le faire fonctionner peut même nuire à la santé de l’homme à la longue si ce dernier ne se protège pas souvent le nez lors du travail. Il s’agit du sable de silice, raison pour laquelle, le corindon est l’abrasif le plus utilisé pour une sableuse.

L’impact des appareils sur les surfaces

Lorsqu’on utilise une sableuse pour le nettoyage, il arrive que la surface sur laquelle le travail est effectué se déforme à cause de la grande pression qui sort de l’appareil. Pour une aérogommeuse, ce n’est pas du tout le cas.

En fonction du type d’aérogommeuse utilisé, l’intensité de la pression (qui est déjà basse à la base), qui sort de l’appareil peut se régler, ce qui fait que la surface à traiter ne subit aucune déformation.

Que choisir entre une sableuse et une aérogommeuse ?

Pour savoir ce qu’il faut choisir entre une sableuse et une aérogommeuse, il faut déjà savoir avec exactitude le genre de surface sur laquelle l’on aura à travailler. S’il s’agit d’un nettoyage ou d’un desoxifiage de surface industrielle ou de grandes façades, la sableuse est l’appareil le plus adapté.

Cependant, si c’est pour le nettoyage des petites surfaces et sensibles de surcroît, l’aérogommeuse est la meilleure option.

Que retenir ?

Pour faire simple, en termes de différences entre une sableuse et une aérogommeuse, il faut savoir que l’aérogommeuse est un appareil plus élaboré comparativement à la sableuse. L’aérogommeuse respecte beaucoup plus la santé de l’homme et l’environnement que la sableuse.

A lire aussi  Pourquoi effectuer le flocage voiture sur vos véhicules professionnels

De plus, elle consomme beaucoup moins d’abrasif qu’une sableuse. Pour finir, l’utilisation d’une aérogommeuse maintient intact la surface nettoyée contrairement à une sableuse à des moments donnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *