Blog Business » Finance » Comment calculer le taux d’endettement d’un particulier ?

Comment calculer le taux d’endettement d’un particulier ?

taux d'endettement particulier

Dernière mise à jour de l’article le 3 janvier 2023

Le fait d’avoir des dettes et des charges récurrentes ne devrait pas vous empêcher d’avoir une capacité à vivre et d’avoir une capacité d’épargne. C’est dans cette optique que le taux d’endettement existe pour permettre aux emprunteurs d’avoir une vie normale tout en ayant des crédits.

Découvrons ensemble comment on calcule son taux d’endettement et la raison pour laquelle il faut le faire.

C’est quoi le taux d’endettement d’un particulier

Pour un investissement immobilier ou la consommation, les capitaux propres, les revenus professionnels ne répondent pas souvent au besoin de financement. Alors le particulier qui est dans cette situation devient un emprunteur et s’en remet aux instructions financières pour obtenir un emprunt. Il peut être question d’emprunt immobilier ou d’un crédit à la consommation.

Dans les démarches pour contracter un nouvel emprunt et pour que le dossier de l’emprunteur soit pris en considération, il y a plusieurs indicateurs permettant au banquier de se décider. Parmi ces indicateurs, nous avons les revenus mensuels nets qui rentrent dans le calcul du taux d’endettement. Dans la section suivante, nous vous en dirons plus.

Pourquoi calculer le taux d’endettement

En effet comme l’introduisait la fin du premier paragraphe, une demande de prêt émanant d’un particulier est méticuleusement étudiée par le banquier. Cette étude a pour seul et unique but de prendre connaissance de la situation financière et par conséquent de déterminer la solvabilité et la capacité d’endettement de l’emprunteur.

Il convient donc de conclure que le taux d’endettement est un moyen simple ou une boussole pour la banque dans l’attribution de crédit à la consommation ou d’un emprunt immobilier. S’il y a bien une chose que le calcul de votre taux d’endettement pourrait, vous rapportez comme bénéfice, c’est bien le fait de déterminer au mieux votre capacité d’endettement et votre capacité de remboursement avant toute opération d’emprunt.

Le moyen le plus simple est de se référer à un simulateur de crédit pour ne pas se tromper dans le calcul, mais vous pourriez utiliser une calculette.

A lire aussi  Comment réussir sa simulation de prêt immobilier ?

Comment calculer son taux d’endettement

Le calcul du taux d’endettement se base sur votre salaire et le montant de la mensualité que vous serez amené à payer. La formule suivante vous permet de déterminer le plus facilement et clairement possible votre taux d’endettement : Il s’agit de multiplier le montant de la mensualité par 100, ensuite diviser le résultat obtenu par votre salaire net.

Vous obtiendrez un quotient après avoir effectué cette division, c’est votre taux d’endettement. Vous pourriez aussi recourir à un simulateur en ligne si vous désirez avoir plus de certitude.

Quelle est la limite d’endettement

Après le calcul de votre taux d’endettement, il convient de l’interpréter en fonction de la limite ou du taux maximum d’endettement autorisé. En effet, il n’existe pas un maximum autorisé ou imposé aux établissements bancaires et aux établissements de crédit. Mais en revanche, des recommandations émanant du haut conseil de stabilité financière sont à prendre en compte.

Les établissements sont libres de suivre ces recommandations ou non et peuvent de manière exceptionnelle accepter une demande de financement avec un taux d’endettement élever. Il faut notifier que cela peut être dû aux situations stables de l’emprunteur, moins de charge (loyer mensuel), rentrées d’argent récurrente et autres. Il sera également question du montant total de vos emprunts pour des nouvelles échéances à des taux plus modestes.

La faisabilité n’est pas à remettre en question, puisqu’il se fait depuis un moment auprès des organismes de crédit.

Comment dépasser le seuil d’endettement

Si en 2020 un particulier qui affiche un taux de 35 % est considéré comme en situation de surendettement, il existe un moyen très simple de contracter de nouvel emprunt malgré le seuil d’endettement dépassé. Il s’agit du rachat de crédit, c’est un dispositif de regroupement de crédits à un taux d’intérêt unique et avec des mensualités uniques.

Le regroupement se fait auprès d’un établissement financier. Vous obtiendrai un meilleur taux qui sera votre effet de levier. Cela permet de réduire son endettement dans l’optique d’avoir un meilleur ratio d’endettement.

En résumé, le taux d’endettement est une boussole pour le banquier dans l’octroi d’emprunt aux particuliers, il convient que déterminer la capacité est important pour l’emprunteur et pour le banquier.

En savoir plus sur le taux d’endettement et le calculer rapidement

Vous connaissez désormais l’essentiel de ce qu’il faut savoir à propos du taux d’endettement. Le sujet reste encore largement méconnu du grand public… Il est pourtant essentiel, aussi bien pour savoir le type de projet que l’on est dans la capacité d’entreprendre qu pour éviter de faire une demande de crédit susceptible de nous mener à la catastrophe. Mieux vaut donc avoir les idées claires à ce sujet pour éviter de dépasser le seuil fatidique des 35%.

A lire aussi  Tout savoir sur le Plan Epargne Retraite

Calculer son taux d’endettement encore plus facilement

Calculer son taux d’endettement en suivant les conseils que nous avons évoqués plus haut n’est pas très difficile… Mais rassurez-vous si vous n’avez pas l’esprit mathématique ! Il existe un excellent site qui permet de faire le calcul du taux d’endettement particulier en seulement quelques minutes.

Cliquez sur le lien si vous souhaitez calculer votre taux d’endettement. Comme vous le verrez, la marche à suivre est on ne peut plus simple. Il suffit simplement de remplir les cases qui se situent dans le haut de l’écran. 

Commencez par indiquer vos revenus mensuels dans la première case verte et blanche située en haut à gauche. Dans la case revenus emprunteur, il faut indiquer les revenus suivants :

  • Le ou les salaires nets, ou bien les revenus professionnels non salariés (bénéfices des professions libérales, des agriculteurs, des commerçants et des artisans.
  • Les primes.
  • Le treizième mois.
  • Les commissions perçues.

Dans la case « Autres revenus emprunteur« , il faut indiquer les revenus suivants :

  • Les pensions alimentaires
  • Les autres pensions
  • Les allocations familiales, les allocations de retraites, de handicap ou de logements ;
  • Les revenus fonciers
  • Les revenus de placement et tous les autres revenus.

Ainsi, il ne faut pas indiquer les primes exceptionnelles ou encore les indemnités pour accident ou encore pour maladie professionnelle.

Une fois que tout a bien été noté, indiquez ensuite si vous êtes en couple ou non. 

Il est temps maintenant de passer à la partie concernant les charges. Dans cette partie, toutes les charges fixes de l’emprunteur doivent être indiquées. 

Cela commence donc par le ou les loyers payés si vous êtes locataire.

Mais d’autres charges sont à prendre en compte :

  • Les mensualités de remboursement des prêts immobiliers si vous êtes propriétaire.
  • Les crédits à la consommation, les crédits autos, les crédits renouvelables, les prêts travaux…
  • Les pensions alimentaires versées.
  • Les impôts sur le revenu, la taxe foncière, la taxe d’habitation.
  • Les factures d’eau, d’électricité ou de gaz.
  • Mieux vaut noter aussi les cotisations d’assurance, car certaines banques les prennent en compte dans leurs simulation.
A lire aussi  Rachat d’or, quelle solution choisir ?

Une fois que tout est rempli, il n’y a plus qu’à cliquer sur le bouton « calculer mon taux d’endettement » pour voir le pourcentage apparaître automatiquement ! Cela ne prend donc littéralement que quelques minutes et vous serez immédiatement fixés ! En plus, vous avez le droit à l’erreur, alors il n’y a aucune raison de ne pas tenter l’expérience.

Si vous avez besoin d’un peu plus d’aide pour utiliser la calculatrice le plus efficacement possible, n’hésitez pas à lire toutes les indications indiquées dans le bas de la page en lien. Tout est expliqué dans le détail, avec beaucoup de pédagogie. 

Retrouvez d’autres explications concernant le taux d’endettement

Notez aussi que dans le bas de la page en lien, vous retrouverez de nombreuses autres explications susceptibles de vous aider et de vous intéresser. 

La question du rachat de crédit que nous évoquions plus haut, par exemple, est traitée dans le détail. En lisant les explications du site en lien, vous saurez quelles possibilités de rachat de crédit vous pourrez espérer obtenir selon votre taux d’endettement. Vous apprendre notamment qu’il est parfois possible d’obtenir un rachat de crédit en dépassant le taux fatidique de 35% de surendettement, mais sous certaines conditions seulement. Il existe d’ailleurs certains astuces qui vous permettront d’obtenir un rachat de crédit un peu plus facilement si votre taux d’endettement est élevé. Certaines aides, comme le prêt à taux zéro, sont parfois accessibles ! 

Enfin pour finir, vous en saurez un peu plus sur les critères que prennent les banques pour accorder ou non un crédit ou un rachat de crédit. Malheureusement, il faut savoir que même lorsque l’on ne dépasse pas le taux de 33% d’endettement, les banques peuvent malgré tout refuser de nous accorder un crédit après avoir épluché attentivement notre dossier. 

1 thought on “Comment calculer le taux d’endettement d’un particulier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *