Blog Business » Finance » Quel impôt pour un salaire de 2000 € net par mois ?

Quel impôt pour un salaire de 2000 € net par mois ?

impot pour 2000 euros net par mois

Dernière mise à jour de l’article le 19 juin 2023

Vous touchez 2000 € net par mois, et vous souhaitez connaître le montant des impôts que vous aurez à payer. Cet article vous permettra de comprendre comment est calculé votre revenu imposable et vous aidera à anticiper les sommes dues au Trésor public. Vous découvrirez également quelques astuces pour optimiser votre fiscalité.

Le calcul du revenu imposable

Pour déterminer l’impôt sur le revenu, il est nécessaire de prendre en compte deux éléments : le revenu net imposable et le taux d’imposition. Le revenu net imposable correspond à la somme des revenus nets perçus dans l’année, moins certaines charges déductibles. Il sert de base pour appliquer les taux d’imposition selon la tranche à laquelle vous appartenez.

Revenu net et brut

Pour passer du salaire net au salaire brut, il convient de tenir compte des cotisations sociales (sécurité sociale, retraite, chômage) prélevées à la source. Par exemple, si vous gagnez 2000 € net par mois, cela correspond environ à un salaire brut mensuel de 2600 €, soit 31 200 € annuels.

Charges déductibles et abattements

Avant d’appliquer le barème de l’impôt, il faut déduire certaines charges de ce revenu brut. Parmi les principales déductions, on trouve :

  • Les frais professionnels : soit 10 % du revenu brut pour un salarié (ou les frais réels sur justificatifs),
  • Les cotisations à des régimes de retraite complémentaire,
  • Les dons aux associations et organismes d’intérêt général,
  • Les pensions alimentaires versées à des enfants majeurs ou à d’autres personnes.

En outre, chaque contribuable bénéficie d’un abattement sur le revenu en fonction de sa situation familiale. Par exemple, pour un célibataire sans enfant, l’abattement est de 15 279 € en 2021. Ainsi, si vous gagnez 2000 € net par mois, soit 31 200 € brut annuels, votre revenu imposable sera d’environ 15 921 € (= 31 200 – (10 % de 31 200) – 15 279 ).

A lire aussi  Quelle est la différence entre une assurance santé et une mutuelle ?

Le barème de l’impôt sur le revenu

Une fois votre revenu imposable déterminé, il faut le soumettre au barème de l’impôt sur le revenu qui comporte plusieurs tranches. Chaque tranche correspond à un taux d’imposition progressif :

  1. Jusqu’à 10 084 € : 0 %,
  2. De 10 085 à 25 710 € : 11 %,
  3. De 25 711 à 73 516 € : 30 %,
  4. De 73 517 à 158 122 € : 41 %,
  5. Au-delà de 158 123 € : 45 %.

Ainsi, si votre revenu imposable est de 15 921 €, vous serez imposé à 11 % sur la part qui dépasse 10 084 €. Le montant des impôts dus sera donc de :

(15 921 – 10 084) x 11 % = 5 837 x 11 % = 642 €

Réductions et crédits d’impôt

Ce montant de l’impôt peut être modifié par certaines réductions et crédits d’impôt, comme :

  • La réduction d’impôt pour emploi à domicile,
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique,
  • La réduction d’impôt pour frais de garde d’enfants,
  • Le crédit d’impôt pour les dépenses liées à la dépendance.

Astuces pour optimiser sa fiscalité

Pour diminuer le montant de vos impôts, vous pouvez mettre en place certaines stratégies :

  1. Investir dans l’immobilier locatif : certains dispositifs fiscaux (comme la loi Pinel) permettent de bénéficier de réductions d’impôt en investissant dans un logement neuf à louer,
  2. Épargner pour la retraite : les versements sur un plan d’épargne retraite (PER) sont déductibles du revenu imposable, dans certaines limites,
  3. Ouvrir un Plan d’Épargne en Actions (PEA) : ce placement permet de bénéficier d’une exonération d’impôt sur les gains réalisés à condition de ne pas effectuer de retrait avant 5 ans,
  4. Déduire les intérêts d’emprunt : si vous êtes propriétaire de votre résidence principale et avez contracté un prêt immobilier, vous pouvez déduire les intérêts payés de vos revenus fonciers.
A lire aussi  Tout savoir sur le Plan Epargne Retraite

Pour un salaire net de 2000 € par mois, votre impôt annuel sera d’environ 642 €, après avoir pris en compte les déductions et abattements applicables. Pour réduire davantage cette somme, pensez à mettre en place des stratégies d’optimisation fiscale.

About Author