Accueil » Technologie » Comment calculer la fréquence électrique ?

Comment calculer la fréquence électrique ?

fréquence électrique

Dernière mise à jour de l’article le 15 novembre 2021

En France comme dans plusieurs autres pays européens, le courant alternatif est dispatché aux ménages avec une fréquence de 50 Hz. En plus de ça, la fréquence donne aussi des indications sur le lien entre la production et la consommation.

Par exemple, si la fréquence est en chute, ça veut dire que le réseau manque de courant. Mais si la fréquence est en hausse, cela signifie qu’il y a une quantité outrée de courant. Pour les industriels, le plus approprié est d’utiliser une fréquence qui fonctionne sur courant alternatif.

Comment calculer la fréquence du réseau ?

Afin de calculer une fréquence, la formule d’usage est : f = 1 / T avec T en s. À noter que la fréquence est toujours en Hertz (Hz). Le T représente la durée d’un motif élémentaire s’exprimant en seconde qui est nommée période. La fréquence électrique qui est mesurée en Hertz se calcule en se basant sur les changements de polarité par seconde.

Calcul de la fréquence du réseau

Ce qui signifie donc qu’une fréquence de 50 Hz correspond à 50 ondes de tension par seconde. Dans cette condition, la tension changera de polarité cent fois. Il est très important de trouver un parfait équilibre entre la production et la consommation pour ne pas faire face à un entassement d’électricité dans le réseau.

En cas d’écartement de la fréquence du réseau, il faut s’attendre à une augmentation de la tension ou tout le contraire, c’est-à-dire une baisse.

A lire aussi  Comment utiliser la granulométrie laser en industrie ?

Fréquence électrique, indicateur d’équilibre

Prenant le cas de la France en exemple, l’électricité est portée dans ce pays européen par le courant alternatif. Le courant alternatif est défini comme un courant électrique périodique transportant l’électricité dans divers sens. Comme souligné un peu plus tôt, la fréquence d’un réseau électrique représente un indicateur qui permet de définir si l’équilibre existe entre l’offre et la demande.

La fréquence connaît une hausse quand l’offre est supérieure à la demande. Le point d’équilibre est à 50 Hz. Dans le cas contraire, si l’offre est inférieure à la demande, la fréquence va dans ce cas baisser. Il devient alors indispensable de se servir d’un variateur de fréquence, surtout dans le secteur industriel. Dans ce procédé, il faut souligner que la fréquence représente une véritable source d’information.

Une importante hausse ou une chute peut être source de danger. Raison pour laquelle les industriels adoptent des variateurs de fréquence dans le but de maîtriser la variation des fréquences. Non seulement ces dispositifs permettent de réaliser des économies sur l’énergie consommée, de maintenir les équipements motorisés dans un bon état et surtout, mais ils permettent de garder un bon rythme de production.

Bon fonctionnement du courant alternatif

L’un des caractéristiques du courant électrique est la polarité alterne entre le positif et le négatif. En effet, il existe deux pôles de charge distincte entre lesquels est produite une force de tension. C’est qui permet d’ailleurs au courant de circuler normalement.

Pour que le courant puisse circuler, la première chose est la tension alternative périodique. Plus l’écart est considérable entre les points chargés, plus il y a une forte tension électrique.

A lire aussi  Logiciel SAP : une solution parfaite pour entreprise

Comment mesurer une fréquence ?

Si vous avez un multimètre numérique qui vous donne accès au réglage de la fréquence sur le sélecteur rotatif, alors, il faut tout d’abord placer le sélecteur rotatif sur Hz. Normalement, il comporte un symbole qui est partagé avec une autre fonction tout au moins. D’autres multimètres mesurent la fréquence à l’aide d’une autre fonction.

Après, il faut insérer le cordon de test noir sur la fiche COM et placer le cordon rouge sur la fiche VΩ. Après, il faut extrait les fiches dans l’ordre inverse. Il faut alors retirer le rouge en premier lieu avant de retirer le noir. Il faut par la suite connecter le cordon de mesure noir avant de mettre le cordon de test rouge. Pour les retirer, il faut y aller dans l’ordre inverse en enlevant le rouge avant de retirer le noir.

Enfin, il faut lire la mesure sur l’écran dont l’abréviation est Hz. Au cas où votre multimètre numérique ne dispose pas d’une touche fréquence, le procédé n’est pas du tout le même. Un constat évident, c’est que beaucoup de multimètres s’allument en mode autorange et choisissent automatiquement la gamme de mesure sur la base de la tension disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *