Author Archives: Léa Chretiennot



Léa Chretiennot
Léa Chretiennot

Après une Licence d’Histoire entre Lyon et Québec, j’ai préféré choisir la sociologie à la maitrise et ce, à Montréal. Ce choix a été orienté par l’imbrication de plusieurs facteurs personnels et scientifiques, ayant abouti à la prise de conscience de mon envie de retourner vivre au Québec, et d’approfondir mes intérêts militants. Évidemment l’implication dans la lutte contre les inégalités sociales est différente dans le contexte universitaire, mais je pense que la participation au changement social à travers diverses formes de mobilisation peut être une force dans un parcours en sociologie. Intéressée depuis plusieurs années par les enjeux en lien avec le genre, l’orientation sexuelle ainsi que par les migrations, mon parcours associatif et communautaire m’a permis de constater à travers des observations, débats, et évènements divers l’importance des systèmes de dominations dans toutes les sphères de la vie sociale. Ainsi, ma recherche s’oriente dans l’étude de l’intersection des stratégies migratoires et de l’orientation sexuelle et du genre. Si l’approche classique des migrations a souvent oublié les considérations personnelles, émotionnelles ou encore le genre et l’orientation sexuelle, il me paraît primordial de s’y attarder tant « la sexualité structure et traverse tous les aspects de l’expérience migratoire » (Luibhéid 2004). En outre, la question des représentations du Québec et du Canada à l’international comme des espaces fondamentalement queer friendly, qui se rapprocheraient parfois même d’un « Paradis LGBTQ+ », me semble être une piste intéressante afin de questionner les rapports de pouvoir. Par ailleurs, dans un contexte de défiance vis à vis de l’immigration il me paraît pertinent de documenter, même à un petit niveau, la diversité des parcours et expériences afin de sortir des conceptions universalisantes concernant l’immigration.