Du principe de solidarité dans les sociétés contemporaines : Entretien avec Serge Paugam

Du principe de solidarité dans les sociétés contemporaines :  Entretien avec Serge Paugam

Serge Paugam est sociologue, et travaille depuis plusieurs décennies sur la pauvreté, les inégalités et les ruptures sociales. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le sujet, dont « La disqualification sociale » (PUF, 1991), « Le salarié de la précarité » (PUF, 2000), et plus récemment de « Ce que les riches pensent des pauvres » (Le Seuil, 2017, avec Bruno Cousin, Camila Giorgetti et Jules Naudet). Il est directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, à Paris.

Pour la revue Politika, j’ai eu l’honneur de conduire avec lui un « grand entretien » autour de son oeuvre[1]. Cet entretien a été l’occasion de revenir sur son parcours intellectuel et humain dans la recherche, et d’éclairer ses différents thèmes de prédilection tels que les inégalités, les liens sociaux et le vivre ensemble. Il y développe notamment ses réflexions récentes sur les différentes formes « d’attachement » et sur l’évolution des principes de solidarité qui fondent nos sociétés contemporaines.

Ecouter l’entretien :

Serge Paugam, interrogé par Cécile Van de Velde, « Grand entretien » de la revue POLITIKA :

https://www.politika.io/fr/entretien/du-principe-solidarite-nos-societes-contemporaines

[1] Serge Paugam a été le directeur de ma thèse : Cécile Van de Velde, « Devenir adulte. Sociologie comparée de la jeunesse en Europe », soutenue en 2004 à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Share