Accueil » Entreprise » Dispositif de protection de travailleurs isolés

Dispositif de protection de travailleurs isolés

Dispositif de protection de travailleurs isolés

Dernière mise à jour de l’article le 7 juillet 2022

Le Code du travail met à la charge de toute entreprise employant des travailleurs isolés une obligation de sécurité vis-à-vis de ces derniers. Son article R4543-19 veut que ces salariés disposent d’un moyen leur permettant de signaler toute situation de détresse et soient secourus dans les plus brefs délais le cas échéant. Il en ressort clairement que les employeurs se doivent de tenir compte de tous les risques inhérents à l’activité de leurs collaborateurs isolés et prendre en conséquence les mesures adéquates afin de garantir à tout prix leur sécurité. Parmi ces mesures doit figurer la mise à disposition de ces employés un DATI (Dispositif d’Alarme pour Travailleur Isolé) adapté.

Quelles professions peuvent disposer d’un DATI ?

Un travailleur isolé est un salarié qui ne peut compter que sur lui-même dans l’exercice de ses fonctions. Il se trouve à l’écart de toute forme d’assistance, d’où l’importance de le doter d’un DATI adéquat. Son isolement est dû, soit à ses horaires, soit à son environnement de travail, soit à l’implantation de son poste, etc. Si vous êtes un employeur, pour en savoir plus sur ce dispositif de PTI (protection de travailleurs isolés), faites appel à un expert en la matière. Celui-ci vous orientera par la suite sur le DATI pouvant se prêter parfaitement à vos contraintes.

En France, le travail isolé concerne une large panoplie de métiers, et chacun requiert l’utilisation d’un DATI tenant compte de toutes ses spécificités. On note parmi eux les :

  • professionnels hôteliers,
  • personnels d’entretien,
  • transporteurs routiers,
  • livreurs,
  • travailleurs à domicile,
  • personnels de soin à domicile,
  • gardiens,
  • représentants,
  • commerciaux,
  • professionnels de dépannage,
  • travailleurs agricoles,
  • travailleurs forestiers,
  • paysagistes, etc.
A lire aussi  Comment choisir une entreprise de nettoyage industriel ?

Dans tous les cas, travailler en isolement se révèle dangereux aussi bien pour des raisons psychologiques que médicales. En plus, cela expose davantage les travailleurs à des risques d’agressions, tant physiques que verbales, voire psychologiques.

protection des travailleurs isolés

Le fonctionnement d’un DATI

Un dispositif d’alarme pour travailleurs isolés se définit comme un PTI qui s’inscrit dans un concept de téléalarme ou téléassistance. Il peut prendre diverses formes afin de se conformer aux besoins de tous les travailleurs isolés : boîtier électronique, téléphone GSM, porte-badge, talkie-walkie, EPI connecté, boîtier ATEX, etc. Un DATI, quelle qu’en soit la forme, est relié en permanence à un centre de téléassistance gérée par une équipe interne à l’entreprise ou déléguée à un prestataire spécialisé.

Équipé d’un micro, d’un haut-parleur et d’un bouton SOS dédié, ce dispositif permet d’être géolocalisé en permanence. En cas de détresse, l’utilisateur n’a qu’à appuyer sur ce dernier pour alerter sur-le-champ la centrale d’écoute. Le centre de téléalarme va directement le géolocaliser et entrer en contact avec lui dans une optique de levée de doute. Certains dispositifs intègrent de surcroît des détecteurs pouvant déclencher automatiquement des SOS selon les paramètres prédéfinis, lorsque leur utilisateur ne serait pas en mesure de signaler un quelconque incident via le bouton d’appel de détresse.

On parle notamment de détecteurs d’arrachement, de perte de verticalité et d’absence de mouvement. Pour éviter les fausses alertes récurrentes, l’alarme automatique générée par les DATI dotés de capteurs est précédée d’une préalerte. Cette dernière est lancée automatiquement à partir du moment où un problème est détecté. Si l’utilisateur n’est pas en danger, il n’a qu’à l’éteindre manuellement. Dans l’éventualité où la préalarme continuerait de sonner pendant un certain temps sans aucune réaction de la part de l’utilisateur, alors le véritable SOS s’activera directement.

A lire aussi  Comment choisir un logiciel de gestion d'achat ?

Dès que le doute sera levé, le centre de téléalarme fera intervenir sur place une personne interne à l’entreprise ou aux secours (SAMU, pompiers).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.