« Alter-activistes au tournant de la décennie », une conférence de Geoffrey Pleyers

"Alter-activistes au tournant de la décennie », une conférence de Geoffrey Pleyers

La Chaire est heureuse de vous inviter à la conférence de Geoffrey Pleyers :

« Alter-activistes au tournant de la décennie.

Expériences personnelles et enjeux politiques dans un monde autoritaire »

Mardi 21 janvier, 16h à 18h, salle C5117, Université de Montréal.

Geoffrey Pleyers est chercheur au FNRS, professeur à l’Université catholique de Louvain et vice-président de l’Association Internationale de Sociologie. Il est l’auteur, entre autres, de « Alter-Globalization. Becoming Actors in the Global Age » (Polity Press, 2011).

Pour en savoir plus sur Geoffrey Pleyers : https://fr.wikipedia.org/wiki/Geoffrey_Pleyers

Conférence organisée et animée par Cécile Van de Velde et Pierre Hamel

Affiche
Share

Cécile Van De Velde

Je suis Cécile Van de Velde, sociologue et titulaire de la Chaire de Recherche du Canada sur les inégalités sociales et les parcours de vie. Dans mes différentes enquêtes, plusieurs sujets me tiennent à cœur : le sort de la jeunesse, les mutations des âges de la vie, l’évolution des rapports entre générations, ou encore les différentes expériences de la solitude et de l’isolement à différents moments de la vie. Je m’intéresse à ces sujets en comparaison internationale, afin de mieux saisir les dimensions de nos parcours de vie qui convergent au delà des frontières, mais aussi ce qui les différencie, entre les sociétés, les sexes, les milieux sociaux ou les âges. Avec cette approche, je tente de répondre à une interrogation de fond : comment les politiques publiques structurent l’évolution de nos parcours de vie et leurs inégalités depuis la crise? Sur ces questions, j’ai écrit plusieurs articles, chapitres et ouvrages (vous en trouverez la liste ici), dont « Devenir adulte. Sociologie comparée de la jeunesse en Europe » (2008), et « Sociologie des âges de la vie » (2015). Je finalise actuellement une recherche sur les « colères » du XXIème siècle et leur signification sociale, en comparant notamment quatre mouvements sociaux de jeunesse, qui ont eu lieu ces dernières années à Madrid, Montréal, Santiago du Chili et Hong-Kong. Mon objectif est de mieux repérer les nouvelles tensions dans les parcours des jeunes générations depuis la crise, et j’aurai l’occasion d’y revenir au sein de ce blogue.