Olivier Lavoie-Ricard

Mon propre parcours de vie ne suit pas la ligne habituellement prescrite. J’ai d’abord vécu une vie d’artiste avant d’entrer dans le domaine de la sociologie. Un Bac en arts visuels à l’UQAM et une pratique artistique en atelier m’ont entouré de jeunes artistes toujours ouverts sur des mondes éclatés. C’est là qu’une curiosité jamais satisfaite m’a gagné et m’a poussé à continuer mes études en sociologie à l’Université de Montréal.

L’univers des arts et des artistes m’apparaît riche de découvertes et de connaissances sur notre société. Malheureusement, il est souvent enclavé. Il me semble que la sociologie apporte des outils afin d’ouvrir et de partager les connaissances que les arts et les artistes peuvent nous apporter. Les enjeux liés aux inégalités y sont palpables, les rapports entre différentes rationalités et subjectivités exacerbés, les parcours professionnels sont souvent surprenants et suscitent des expériences intenses, etc.

Afin d’explorer de tels sujets, il est nécessaire de questionner les multiples dimensions des expériences, des parcours de vie et des rapports inégalitaires, et ce en privilégiant une mixité des méthodes pour parvenir à capter ce que les discours ne peuvent saisir. C’est d’ailleurs un des enseignements que peuvent apporter les arts à la sociologie.

Les publications de l'auteur :