Mélissa Moriceau

Je me souviens d’une conversation surprenante avec Mehdi, un ami d’origine maghrébine. Alors qu’il cherchait à vendre ses objets personnels sur un site d’annonce entre particuliers, il a décidé de changer son nom d’utilisateur qui apparait sur la page. Le nouveau François a subitement reçu plusieurs demandes pour les objets dont il ne parvenait pas à se débarasser.

Le spectacle de la vie nous rappelle à quel point nous conservons nos préjugés, notre manière de différencier et de cloisonner les individus qui nous entoure. Etudier et agir sur ces enjeux est une chance que nous offre la sociologie. C’est en diffusant et en partageant nos expériences que nous pouvons réellement s’informer et évoluer, pour mieux transformer les autres.

De façon moins solennelle, je lis Vice, aime les céréales et tombe souvent par terre. Ma modique légitimité en sociologie s’exprime en 4 années d’études, dans trois université différentes qui m’ont permis des rencontres enrichissantes tant sur le plan pédagogique que culturel. J’espère, par mon humour ravageur et mon sens du verbe, faire de ce site internet la nouvelle référence concernant les inégalités sociales

Les publications de l'auteure :