Diana Milena Roa M.

 

Je m’appelle Diana Milena, diplômée en économie et candidate à la maitrise en sociologie à l’UdeM, deux disciplines qui m’ont toujours passionnée par leur approche sociale. L’étude sur le plan économique des écarts entre les « classes sociales » et les inégalités qui se créent entre elles m’ont amenée à me demander comment font les individus qui n’arrivent pas à répondre aux besoins fondamentaux pour survivre à l’intérieur d’une société. Certains de ceux que j’ai interrogés m’ont spontanément évoqué une force intérieure, celle du « bonheur » qui met en mouvement et ferait bouger une société. Mais quelles sont les inégalités qui peuvent découler d’une définition du bonheur qui est désormais aussi implantée comme moyen de contrôle et comme discours normatif sur la réussite individuelle et collective? Comment l’un des buts le plus recherché pour l’humanité est devenu une mesure économique manipulable par le capitalisme? À ce stade de ma recherche, ces questions sont encore ouvertes. Être stagiaire de la chaire de recherche du Canada sur les inégalités sociales et parcours de vie me donne l’opportunité de participer à la diffusion de la recherche et d’avancer mon enquête sur les inégalités.

Merci de me lire et à bientôt!

Diana
diana.milena@outlook.fr

Les publications de l'auteure :