Concours Photo

Concours Photo
Les inégalités sociales étant largement présentes et diversifiées sur le territoire montréalais, l’équipe de la Chaire de recherche sur les inégalités sociales et les parcours de vie se lance de défi de combiner les approches théoriques de recherche avec l’art photographique.
L’objectif est simple : alimenter la réflexion à travers une démarche ouverte et accessible à tous, en dehors du cadre académique. Nous avons donc besoin de vous et de votre regard sur les inégalités urbaines à Montréal.

Ce concours photo cherche à proposer les nouveaux regards citoyens sur les inégalités. Dépassant les clichés et les idées reçues, les propositions doivent être authentiques et innovantes.

Un jury, composé de sociologues mais aussi de spécialistes de l’image et de la mise en scène, cherchera à départager les candidatures en portant une attention particulière pour la réflexion subjacente et la pertinence de la photo selon ce dernier.

Pour vous inspirer, n’hésitez pas à regarder l’exposition photo étudiante que nous avons déjà réalisée sur cette thématique sur notre blogue : http://inegalitessociales.com (rubrique coup d’œil > un œil sur les inégalités).


Les prix :
∙       Premier prix du jury : 300 $
∙       8 Prix « Un certain regard » : 100 $ par prix
∙       Prix du public  : 200 $


Conditions de participation :

Les participations sont individualisées. Seule une personne majeure et physique peut envoyer une seule photo. Si plusieurs photos sont envoyées par une personne, seule la première participation sera considérée.
Cependant, il est possible d’intégrer plusieurs photos dans la même candidature, mais dans ce cas, ces images doivent être intégrées en une seule photo.
Les personnes, en candidatant, accepte la mention suivante : 
“Par ma participation, j’atteste que la photo et le texte relatifs à ma candidature ont été effectuées par moi-même”.

La photo devra :
• Avoir une résolution la plus élevée possible. Afin que la photo puisse être exposée dans son format original, nous suggérons une résolution de 300PPP.
• Être présentée sous format PDF ou JPEG, dans un document séparé du texte de candidature.
• Être en noir et blanc ou en couleurs.

La candidature doit être accompagnée d’un titre et d’un court texte qui :
• A une longueur de 200 à 300 mots
• Propose une réflexion autour de la photo en justifiant le choix
• Précise le lieu et la date de la photo

Nous attendons deux documents par candidature individuelle envoyée par courriel : une photo (pdf ou jpeg) et un court texte (pdf ou format word). Votre candidature doit préciser (dans le courriel) : votre prénom et votre nom, votre numéro de téléphone et/ou une adresse courriel, ainsi que votre disponibilité pour la remise de prix.

Votre participation amènera votre proposition, si elle est sélectionnée, à être publiée, avec votre signature, sur le site de la Chaire, et à être exposée lors de prochains évènements. En participant, vous autorisez donc son impression et sa diffusion (signée en votre nom) au sein des activités de la Chaire de recherche.
Pour participer : soumettez votre candidature avant le 20 décembre 2019 minuit, en envoyant votre photo et votre texte à cette adresse : inegalitesmontreal@gmail.com

Share

Cécile Van De Velde

Je suis Cécile Van de Velde, sociologue et titulaire de la Chaire de Recherche du Canada sur les inégalités sociales et les parcours de vie. Dans mes différentes enquêtes, plusieurs sujets me tiennent à cœur : le sort de la jeunesse, les mutations des âges de la vie, l’évolution des rapports entre générations, ou encore les différentes expériences de la solitude et de l’isolement à différents moments de la vie. Je m’intéresse à ces sujets en comparaison internationale, afin de mieux saisir les dimensions de nos parcours de vie qui convergent au delà des frontières, mais aussi ce qui les différencie, entre les sociétés, les sexes, les milieux sociaux ou les âges. Avec cette approche, je tente de répondre à une interrogation de fond : comment les politiques publiques structurent l’évolution de nos parcours de vie et leurs inégalités depuis la crise? Sur ces questions, j’ai écrit plusieurs articles, chapitres et ouvrages (vous en trouverez la liste ici), dont « Devenir adulte. Sociologie comparée de la jeunesse en Europe » (2008), et « Sociologie des âges de la vie » (2015). Je finalise actuellement une recherche sur les « colères » du XXIème siècle et leur signification sociale, en comparant notamment quatre mouvements sociaux de jeunesse, qui ont eu lieu ces dernières années à Madrid, Montréal, Santiago du Chili et Hong-Kong. Mon objectif est de mieux repérer les nouvelles tensions dans les parcours des jeunes générations depuis la crise, et j’aurai l’occasion d’y revenir au sein de ce blogue.