Detroit ou la destruction creatrice – L’expo photo

Detroit ou la destruction creatrice - L'expo photo

Lire l'article :

gabarit-article

L’idée de faire un article sur la situation actuelle de Détroit étant venue à posteriori, les photos présentées ci-dessous ont toutes un point commun : elles sont toutes improvisées, prises sur l’instant et sans calcul. Des rues désertes aux recoins miteux, du public attendant d’assister au match de football aux sans domicile fixe, ces instants capturés offrent un aperçu de la ville. Ils exposent également les limites d’un article, même illustré. Rien ne peut remplacer l’expérience physique : les odeurs, le silence, la perception des sens… ces photos se contentent de représenter un moment figé, affranchi de son contexte….Et surtout, sous l’objectif d’un touriste blanc, seulement de passage.

Cliquez sur une image pour faire apparaître le diaporama : 

Share

Quentin Guatieri

Mes travaux de recherche portent de manière générale sur les expériences et les représentations des jeunes issus des classes populaires dans une perspective comparée. Dans ce cadre, je prépare actuellement une thèse en cotutelle internationale à l’Université de Montréal et l’Université de Paris VIII. Ma thèse porte sur les expériences et représentations des expériences des jeunes catégorisés comme NEET (ni en études, ni en emploi, ni en formation) au Canada, en France et aux États-Unis. Construite afin d’offrir une mesure plus fine du phénomène émergent de la « jeunesse invisible » et de dépasser la dichotomie emploi-chômage, la catégorie NEET permet certes de rendre visible une frange de la population marginalisée, mais ouvre dans le même temps la voie à une multitude de représentations potentiellement stigmatisantes. Jeunesse désœuvrée et désengagée qu’il faudrait « réactiver » et « resocialiser », en déficit de compétences nécessaires à leur insertion et leur intégration, jeunes présentés comme les perdants de la compétition sociale…la catégorie NEET qualifie avant tout ces jeunes par ce qui serait leurs manquements. Dans le but de d’interroger l’écart entre réalité instituée et réalité vécue, ma thèse chercher ainsi à enquêter sur la manière ces jeunes vivent et se représente l’expérience NEET. Il s’agit ici, entre autres et à ce stade, d’apporter des éléments de réponse aux questions suivantes : De quelle manière les NEET se représentent les normes sociales de réussite et de mérite ? Quels rapports entretiennent ces jeunes aux organismes institutionnels chargés de leur réinsertion, et aux institutions en général ? Quel est l’impact d’une expérience NEET sur le parcours de vie ?